Connect with us

12 attitudes à bannir pour être un bon leader

Se réaliser

12 attitudes à bannir pour être un bon leader

12 attitudes à bannir pour être un bon leader

La tolérance est une vertu, mais certains comportements ne devraient jamais être tolérés. Pour bâtir une carrière solide et une vie épanouie, vous devez bannir ces 12 attitudes.

La tolérance est une qualité essentielle car les différences que nous rencontrons nous permettent d’enrichir nos vies. Mais pour atteindre le succès et devenir un bon leader, vous devez refuser de tolérer les choses qui appauvrissent, et finalement détruisent votre existence.

Déclarez les 12 attitudes suivantes comme intolérables, aussi bien chez vous que chez ceux qui vous entourent, et vous verrez rapidement un changement positif :

1. Le mensonge

Il faut éviter à tout prix de mentir. Même les petits mensonges « pieux » sont à proscrire. Vivre une vie honnête vous permet d’être en paix avec les autres et avec vous-même. Le mensonge donne une fausse image à ceux qui vous entoure et le risque est gros que vous ne puissiez pas maintenir cette image indéfiniment.

2. L’ennui

Les gens qui réussissent ne s’ennuient généralement jamais. Ils recherchent continuellement de nouvelles choses à explorer. La vie est trop courte pour rester inactif et ne pas sortir de sa zone de confort.

3. La négativité

Chaque pensée négative vous empêche d’être à votre meilleur niveau. Si vous êtes en train de vous plaindre, que ce soit dans votre tête ou à voix haute, respirez un bon coup et reprenez-vous.

4. La facilité

La plupart des gens sont tentés par la facilité, c’est humain. Mais ce qui fait que certaines personnes arrivent à se démarquer, c’est leur capacité à faire des choix difficiles.

5. La toxicité

Que ce soit au travail ou à la maison, un environnement toxique va vous rendre malade. Évitez les conflits inutiles ainsi que les commérages et cherchez activement des solutions à vos problèmes. Si vous ne le faites pas, la situation peut s’aggraver et se ressentir sur votre santé : fatigue, stress, dépression, …

6. La désorganisation

Le manque d’organisation est une cause fréquente de stress et affecte votre bien-être ainsi que vos émotions. Débarrassez-vous du superflu et prenez le temps de mettre un peu d’ordre dans vos affaires.

7. La médiocrité

La mauvaise nourriture, une mauvaise relation, de mauvaises habitudes, … Prenez conscience de ce que vous voulez vraiment et prenez les décisions qui s’imposent si vous pensez mériter mieux.

8. Les regrets

Nous avons tous des regrets. Mais c’est impossible d’avancer efficacement si vous regardez tout le temps en arrière. Apprenez de vos erreurs, corrigez ce qui n’a pas été et puis foncez sans vous retourner.

9. Le manque de respect

Les relations sont au coeur de votre réussite et le respect est au coeur des bonnes relations. Le manque de respect, quelque soit sa forme et la personne visée, est intolérable et détruira votre réputation.

10. Le contrôle absolu

Concentrez votre énergie là où vous avez de l’emprise et apprenez à ne pas vous soucier pas de ce que vous ne pouvez pas contrôler.

11. L’indifférence

Un problème minime à vos yeux peut affecter profondément une autre personne. Sachez être à l’écoute et vous montrer compréhensif.

12. La colère

Nous ressentons de la colère à certains moments et il est important de savoir la canaliser. Apprenez à diriger cette colère vers les problèmes et non vers les gens et attelez-vous à trouver une solution.

Continue Reading

Entrepreneur et formateur, je rêve de nomadisme digital et de partage. Ce blog est ma tribune, là où je peux m'exprimer librement.

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Sébastien

    4 février 2015 at 4:37

    Je like je like ! Sympa, j’ajouterais quand même un 13. La culpabilité : Ruminer des erreurs du passé ou des mauvais choix peut très vite vous miner. Faites preuve d’indulgence… envers vous même !

    • Eddy Lacassaigne

      4 février 2015 at 5:31

      Merci pour ton commentaire ! Culpabilité … C’est pas loin des regrets du point 8. Face à la culpabilité, je pense qu’il faut faire ce qui nous semble juste tout en sachant qu’on ne peut pas toujours effacer le mal lorsqu’il est fait. On peut par contre apprendre de ses erreurs.

  2. victoirine

    2 juin 2015 at 3:25

    il s’agit aussi d’éviter que l’anxiété du chef dans des conditions adverses ne se transmette facilement à ses collaborateurs : voir  » Le développement de la résilience au travail  » : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&dossid=528

    • Eddy Lacassaigne

      2 juin 2015 at 4:09

      Bonjour et merci pour votre commentaire ainsi que le lien très complet. Je le mets dans mes favoris pour le parcourir.

Écris un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans : Se réaliser

To Top